Black ★ Rock Shooter: L'OAV
Une adaptation animée de Black ★ Rock Shooter est parue le 24 juillet 2010 sous la forme d'une unique OAV (Original Animation Video, dessin animé diffusé en dehors du circuit télévisuel classique) de 50 minutes. Le studio d'animation Ordet, composé d'anciens membres de Kyoto Animation, s'est chargé de la réalisation de l'OAV, qui a été supervisé par Yutaka « Yamakan » Yamamoto et dirigé par Shinobu Yoshioka, qui ont tout deux travaillé sur les animés de Lucky Star et de la mélancolie d'Haruhi Suzumiya (première saison). Huke et Ryo ont collaboré avec Ordet sur ce projet. Ils ont également eu la collaboration de Nagaru Tanigawa, auteur des nouvelles de Suzumiya Haruhi, pour la rédaction du script avec Yamamoto.

Black Rock Shooter et Dead Master
Illustration officielle de l'Anime. © Huke & Ordet.

Le projet d'animation fut annoncé en août 2009 et un épisode pilote de l'OAV fut mis en vente en DVD et Blu-Ray le 30 septembre 2009. Durant 1m 30s, on y voit les prémices de l'intrigue générale de l'OAV ainsi que la plupart des personnages qui interviendront dans celle-ci.
Initialement annoncé pour l'hiver puis le printemps 2010, l'OAV sortira finalement fin juillet, diffusée gratuitement en streaming sur Nico Nico Dôga et distribuée sous forme de DVD en tant que contenu promotionnel dans trois magazines japonais: le Hobby Japan, le Megami et l'Animedia. La sortie de l'OAV en elle-même fut précédée de la diffusion exclusive d'un trailer à l'Anime Expo 2010 aux Etats-Unis et à la Japan Expo 2010 en France début juillet 2010; le trailer fut une exclusivité accordée au Blogueur Dany Choo qui le diffusa durant la conférence qu'il donnait, tandis qu'à la Japan Expo il était passé en boucle sur le stand de la Good Smile Company, entreprise de fabrication et vente de figurines et partenaire du projet Black ★ Rock Shooter.
Les DVD distribués avaient la particularité de comporter des sous-titres dans sept langues, dont le français et l'anglais, et si le streaming officiel n'avait pas ces sous-titres, il était néanmoins accessible aux visiteurs de n'importe quelle région du globe, contrairement aux autres diffusions d'animes passant sur NND qui étaient uniquement réservées aux japonais.
La diffusion en ligne a cessé le 31 août 2010. Une sortie commerciale de l'OAV (vente de DVD et Blu-Ray) a été annoncée pour le mois de décembre 2010.

Dead Master et ses deux sbires.
Dead Master; capture d'écran de l'OAV. © Huke & Ordet.

L'histoire de l'OAV se déroule sur deux plans différents. Un premier dans notre monde moderne à travers les premiers pas de Mato Kuroi au collège et sa rencontre avec celle qui deviendra l'une de ses meilleures amies: Yomi Takanashi. Et un second dans un monde post apocalyptique désert et sombre où le motif du damier noir et blanc est souvent repris dans les divers bâtiments en ruines que l'on peut y voir. Ce second monde n'ayant pas encore de d'appellation officielle, il sera désigné sur ce site par l'expression « Autre Monde ». Au sein de ce dernier, nous suivons les péripéties du personnage donnant son nom à l'univers, consistant essentiellement de combats contre les autres rares habitants de l'Autre Monde.

La narration est découpée en tranches montrant tour à tour les évènements du monde normal et de l'Autre Monde, qui vont sembler totalement découplés l'un de l'autre jusqu'à la fin. De même, le contraste entre les deux monde est élevé, avec les habitants de l'Autre Monde qui ne parlent pas, font preuve d'une force et d'une endurance défiant les lois de la physique et le monde normal et ses protagonistes très bavardes sur tout et rien, transpirant au moindre effort intense et incapacitées par la moindre petite foulure au pied.

Yomi et Mato.
Yomi Takanashi et Mato Kuroi; capture d'écran de l'OAV. © Huke & Ordet.

L'accueil de cette production par le public fut assez mitigé en raison des nombreux vides laissés dans l'histoire, notamment à propos de l'Autre Monde, pour lequel des explications étaient attendues par les fans qui n'avaient eu jusque là que les illustrations de Huke et quelques vagues indications sur ces dernier pour spéculer. Ce manque d'explication accentue encore plus le contraste entre les deux mondes, donnant presque l'impression de regarder deux animes de genres différent (tranche de vie d'un côté, action de l'autre) en même temps, si ce n'était pour la ressemblance physique des protagonistes des deux mondes.
Néanmoins, la fin ouverte de l'OAV laisse à penser que celle-ci n'est qu'une introduction à quelque chose de bien plus grand, et la persistance des instigateurs du projet à refuser de répondre aux questions concernant le fond de l'histoire (au point que cela est précisé noir sur blanc dans l'une de leurs news concernant une conférence sur le projet) tend à indiquer qu'ils gardent leurs cartouches pour de futurs projets autour de Black ★ Rock Shooter.